L’extrême droite fait généralement de la sortie de la zone euro un acte simple, anodin, peu coûteux, voire négocié. Au lendemain du vote sur le Brexit, une analyse des conséquences concrètes d’une telle proposition par deux chercheurs, dans le cadre d’un partenariat entre l’Observatoire des radicalités politiques, Point d’Aencrage, la Fondation Jean-Jaurès et la Délégation socialiste française au Parlement européen.

Découvrez le document complet sur le site de la Fondation Jean-Jaurès.