L’Europe : un pari perdu d’avance ?

0
2102

En amont de chaque café-crème Point d’aencrage propose une note cadrage afin de mener une réflexion et présenter des propositions. Découvrez notre tribune sur les enjeux actuels de l’Union européenne dans un contexte qui lui est peu favorable.

La décision du gouvernement d’annuler la hausse de « taxe carbone » en 2019 et l’annonce, en parallèle, de mesures en faveur du pouvoir d’achat ont une portée avant tout nationale mais on doit aussi en analyser les conséquences sur le plan européen. Du point de vue budgétaire ces deux décisions conduiront le gouvernement à une augmentation du déficitpouvant aller jusqu’à 10 Md€, soit 0,5 point de PIB et à dépasser ainsi le seuil de 3 % de déficit en 2019. Cela constitue une entorse majeure à la stratégie européenne d’Emmanuel
Macron consistant, notamment, à renforcer la crédibilité de la France dans le respect des règles fixées afin de convaincre nos partenaires européens (en particulier l’Allemagne) de s’engager dans un certain nombre de réformes européennes (assurance chômageeuropéenne, taxation des GAFA). Au vu de ces annonces et du résultat de la réunion del’Eurogroupe du 4 décembre dernier, en-deçà des attentes de Bruno Le Maire1, on peut se demander si cette stratégie n’est pas en train de se fissurer : après avoir insisté sur la nécessité de taxer les GAFA au niveau européen, Bruno Le Maire a indiqué que, si au printemps prochain un accord européen n’était toujours pas trouvé, la taxe serait appliquée en France uniquement. Dans ces conditions, que penser du pari européen d’EmmanuelMacron ?

Retrouvez l’ensemble de nos propositions 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY